Résultats semestriels 2017

FR
EN
Clichy, le 27 juillet 2017 à 18h00

Résultats semestriels 2017

image

SOLIDE DYNAMIQUE DE CROISSANCE ORGANIQUE : + 4,3 %1 
PERFORMANCES TIRÉES PAR LE LUXE ET LES NOUVEAUX MARCHÉS
NETTE PROGRESSION DES RÉSULTATS

  • Chiffre d’affaires : 13,4 milliards d’euros
     o + 4,3 % à données comparables1
     o + 4,0 % à données publiées2 
    The Body Shop est traitée au 30 juin 2017 en activité destinée à être cédée.3
  • Forte progression à deux chiffres de L’Oréal Luxe
  • Croissance soutenue dans les Nouveaux Marchés 
    et renforcement de notre leadership en Europe de l’Ouest
  • Résultat d’exploitation en croissance de + 7,1 %

Commentant ces chiffres, Monsieur Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L'Oréal, a indiqué : 
« Dans un marché de la beauté qui s’est révélé, comme au premier trimestre, très contrasté et atypique, le Groupe a poursuivi son expansion avec une solide croissance organique et des performances différenciées par Division. L’Oréal Luxe réalise une superbe croissance à deux chiffres, surperformant largement son marché. La Division des Produits Grand Public améliore sa croissance, tout en étant freinée par certains marchés ralentis à travers le monde : États-Unis, Brésil, Inde et Moyen-Orient. La Division Cosmétique Active a nettement accéléré sur le second trimestre, et l'activité de la Division des Produits Professionnels, bien qu'encore atone, est en amélioration progressive. 
Par Zone géographique, l'Europe de l'Ouest confirme son dynamisme malgré les difficultés persistantes du marché français, et l'ensemble des Nouveaux Marchés affiche une croissance soutenue grâce à la forte contribution de l'Asie Pacifique et de l'activité solide en Europe de l'Est.
Le Groupe continue sa percée dans le digital, notamment en e-commerce4 qui progresse de + 29,5 % sur ce semestre et représente 7,0 % des ventes.

Les résultats du Groupe sont en nette progression dans tous les domaines : résultat d'exploitation, bénéfice net par action et cash-flow. Leurs évolutions par Division sont logiquement différenciées, compte tenu de l'activité très contrastée sur ce premier semestre et de notre choix de continuer à investir avec régularité dans chaque Division pour y développer nos positions.
Sur l'année complète, la vente de The Body Shop3 et la relution de rentabilité qui en résulte, vont nous permettre de faire progresser fortement notre rentabilité qui pourrait ainsi atteindre pour la première fois le niveau de 18 % du chiffre d'affaires, et en même temps de renforcer opportunément nos moyens moteurs pour accélérer nos gains de parts de marché et donc notre croissance future.
Ce choix stratégique, et les bons résultats de ce premier semestre, confortent notre confiance dans notre capacité à surperformer à nouveau le marché cosmétique en 2017 et à faire progresser notre chiffre d'affaires et nos résultats. »

Évolution du chiffre d’affaires du 1er semestre 2017

À données comparables, c'est-à-dire à structure et taux de change identiques, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe L'Oréal ressort à + 4,3 %.
L'effet net de changement de structure est de - 2,1 %, qui se décompose en :

  • + 1,0 % du fait des acquisitions;
  • - 3,1 % du fait de la cession de The Body Shop.
Les effets monétaires ont eu un impact positif de + 1,8 %. En extrapolant les cours de change du 30 juin 2017, c'est-à-dire avec 1 € = 1,1425 $ jusqu'au 31 décembre, l'impact des effets monétaires s'établirait à environ - 0,4 % sur le chiffre d'affaires de l'ensemble de l'année 2017.
À données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe, au 30 juin 2017, atteint 13,4 milliards d'euros, en progression de + 4,0 %.

 

Chiffre d'affaires par Division opérationnelle et Zone géographique

L’annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer, au 30 juin 2017, la norme IFRS 5 sur les activités cédées. 


 2e trimestre 2017 1er semestre 2017
 Croissance à données Croissance à données
    
 M€ComparablesPubliéesM€ComparablesPubliées
Par Division opérationnelle      
Produits Professionnels881,1 + 0,3 % + 1,3 %1 739,3 - 0,7 % + 0,9 %
Produits Grand Public3 160,0 + 2,4 % + 3,6 %6 389,3 + 1,9 % + 3,8 %
L'Oréal Luxe1 991,4 + 8,9 % + 12,9 %4 148,5 + 10,5 % + 15,4 %
Cosmétique Active531,7 + 6,7 % + 15,4 %1 134,9 + 4,6 % + 11,1 %
Total Divisions operationnelles6 564,2 + 4,3 % + 6,8 %13 411,9 + 4,3 % + 7,3 %
Par Zone géographique      
Europe de l'Ouest52 066,1 + 3,1 % + 1,7 %4 202,8 + 3,0 % + 1,6 %
Amérique du Nord1 907,8 + 2,4 % + 9,4 %3 824,8 + 3,1 % + 10,5 %
Nouveaux Marchés, dont :2 590,2 + 6,9 % + 9,4 %5 384,4 + 6,2 % + 9,9 %
Asie, Pacifique51 463,9 + 9,2 % + 10,0 %3 135,4 + 8,1 % + 9,4 %
Amérique Latine510,3 + 7,1 % + 12,3 %985,1 + 5,9 % + 14,1 %
Europe de l'Est427,1 + 6,0 % +11,5 %908,5 + 9,4 % + 17,4 %
Afrique, Moyen-Orient188,9 - 7,6 % - 5,5 %355,4 - 13,2 %  - 10,9 %
Total Divisions operationnelles6 564,2 + 4,3 % + 6,8 %13 411,9 + 4,3 % + 7,3 %
Total Groupe6 564,2 + 4,3 % + 3,5 %13 411,9 + 4,3 % + 4,0 %

Au 2e trimestre 2016 et au 1er semestre 2016, le chiffre d'affaires Groupe publié intégrait le chiffre d'affaires de The Body Shop à hauteur de respectivement 198,5 millions d'euros et 398,6 millions d'euros.    

PRODUITS PROFESSIONNELS

À fin juin, la Division des Produits Professionnels est à - 0,7 % à données comparables et à + 0,9 % à données publiées.
En légère amélioration, la croissance est portée par l'Europe de l'Est et par l'Amérique Latine.
La coloration bénéficie du lancement de Colorfulhair chez L'Oréal Professionnel et de la solidité de Shades EQ chez Redken. En soin du cheveu, les gammes naturelles Aura Botanica chez Kérastase et Biolage R.A.W. chez Matrix, continuent leur progression tandis que les nouveaux services « bonders6 » poursuivent leur déploiement.

PRODUITS GRAND PUBLIC

La Division enregistre au deuxième trimestre une progression de + 2,4 % à données comparables, et termine le premier semestre à + 1,9 % à données comparables, soit + 3,8 % à données publiées.
Sur un marché dont la croissance est affectée par un net tassement aux États-Unis, la Division continue de gagner des parts de marché dans plusieurs régions du monde, notamment en Europe de l'Ouest.
Le maquillage poursuit sa dynamique grâce aux succès du fond de teint Infaillible Total Cover de L'Oréal Paris, du mascara Colossal Big Shot de Maybelline, et de NYX Professional Makeup. La coloration confirme sa croissance grâce au très fort démarrage de Colorista de L'Oréal Paris, qui réinvente la coloration pour les Millennials7. Le soin visage accélère grâce à Hydra Genius de L'Oréal Paris, inspiré des « cosmétiques liquides » asiatiques et au succès continu des Eaux Micellaires de Garnier.
La dynamique des nouveaux circuits tels que le e-commerce se confirme et offre de nouvelles opportunités de croissance.

L'ORÉAL LUXE

L'Oréal Luxe confirme un excellent début d'année, tirée par le maquillage et le soin du visage, et affiche une croissance semestrielle de + 10,5 % à données comparables et + 15,4 % à données publiées.
Lancôme, outre le lancement réussi du mascara Monsieur Big, complète ses succès en maquillage des lèvres avec L'Absolu Rouge et le lancement récent de Matte Shaker. L'anti-âge Lancôme progresse grâce à ses lignes iconiques Génifique, Absolue et Rénergie. Yves Saint Laurent se développe notamment en maquillage avec Volupté Tint-in-Balm, l'extension des Vernis à Lèvres, le phénomène Cushion Encre de Peau, et en parfum avec le féminin Mon Paris. Giorgio Armani accélère sa croissance et lance le duo de fragrances Emporio Armani. Kiehl's, en progression à deux chiffres, est tirée par sa ligne Calendula. Les marques récemment acquises, IT Cosmetics et Atelier Cologne, connaissent un développement rapide.
La Division est en forte croissance en Asie Pacifique, tirée par le rebond de la Chine, où ses marques sont bien implantées. Elle réalise un bon semestre en Europe de l'Ouest, en particulier en Grande-Bretagne et en Espagne. La croissance est solide en Amérique du Nord et accélère en Amérique Latine. L'Oréal Luxe affiche une progression à deux chiffres dans le Travel Retail et poursuit sa percée en e-commerce.

COSMÉTIQUE ACTIVE

À fin juin, la Division Cosmétique Active a accéléré, à + 11,1 % à données publiées et + 4,6 % à données comparables.
La croissance de La Roche-Posay est toujours très dynamique, grâce au succès de sa campagne solaire et à la bonne performance de ses franchises Effaclar, Lipikar et Cicaplast. Vichy a lancé Minéral 89, son nouveau booster quotidien fortifiant et repulpant, dont les premiers résultats, quelques semaines après son lancement, sont très prometteurs. SkinCeuticals affiche toujours une croissance à deux chiffres, avec des performances remarquables en Chine, au Royaume-Uni, en France, en Russie et au Brésil.
L'Amérique du Nord est le premier contributeur à la croissance de la Division, grâce à l'intégration réussie de CeraVe dans le portefeuille de la Division ainsi qu'au dynamisme des marques SkinCeuticals et La Roche-Posay.


Synthèse par Zone géographique

EUROPE DE L'OUEST

L'Europe de l'Ouest affiche une croissance de + 3,0 % à données comparables et de + 1,6 % à données publiées. La croissance est particulièrement soutenue au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne, mais l'activité en France reste pénalisée par un marché toujours difficile. Les Divisions Produits Grand Public et L'Oréal Luxe surperforment leurs marchés respectifs.

AMÉRIQUE DU NORD

La Zone a enregistré une croissance de + 3,1 % à données comparables et de + 10,5 % à données publiées. Dans un marché de grande diffusion très ralenti aux États-Unis, la Division des Produits Grand Public gagne des parts de marché en maquillage, coloration et toilette visage avec des lancements clés en démaquillants chez L'Oréal Paris et Garnier ainsi que la poursuite du succès de NYX Professional Makeup. Chez L'Oréal Luxe, IT Cosmetics et Parfums Yves Saint Laurent enregistrent une croissance à deux chiffres. La Division Cosmétique Active est en croissance à deux chiffres, tirée par La Roche-Posay, SkinCeuticals et la récente acquisition de CeraVe.

NOUVEAUX MARCHÉS

Asie, Pacifique : la Zone progresse de + 8,1 % à données comparables et + 9,4 % à données publiées. En Asie du Nord, et en particulier en Chine et à Hong Kong, L'Oréal Luxe est en forte croissance, grâce aux marques Lancôme, Yves Saint Laurent et Giorgio Armani. En Asie du Sud, la croissance reste forte dans l'ensemble des Divisions, notamment en Thaïlande et en Indonésie. En Inde, l'activité est pénalisée par le déstockage des distributeurs à la veille de la mise en place de la GST (Goods & Services Tax).

Amérique Latine : la Zone a enregistré une croissance de + 5,9 % à données comparables et + 14,1 % à données publiées. La croissance est forte notamment au Mexique et en Argentine. Le marché brésilien reste difficile. Les marques de maquillage NYX Professional Makeup, Lancôme et Urban Decay gagnent des parts de marché. La Division Cosmétique Active accélère au deuxième trimestre dans un marché dynamique.

Europe de l'Est : la Zone affiche une croissance de + 9,4 % à données comparables et + 17,4 % à données publiées. La Turquie et l'Europe Centrale font état d'une bonne croissance, avec des gains de part de marché dans la majorité des Divisions. La Russie ralentit, à l'instar du marché, en progression moindre par rapport à celle de l'année dernière.

Afrique, Moyen-Orient : le chiffre d'affaires est en recul de - 13,2 % à données comparables et de - 10,9 % à données publiées. En Arabie Saoudite, où le marché continue à être très difficile, la situation de nos affaires s'améliore progressivement. L'Égypte continue à être dynamique.


Faits marquants de la période du 01/04/17 au 30/06/17

  • Le 20 avril 2017, l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires de L'Oréal a nommé en qualité d'administrateur Monsieur Paul Bulcke et renouvelé les mandats d'administrateurs de Madame Françoise Bettencourt Meyers et de Madame Virginie Morgon. Par ailleurs, l'Assemblée a voté la distribution d'un dividende de 3,30 euros par action, mis en paiement le 3 mai 2017.
  • Le Conseil, réuni à l'issue de cette Assemblée Générale, a décidé, en application de l'autorisation votée par l'Assemblée Générale du 20 avril 2016, l'annulation de 2 846 604 actions L'Oréal acquises dans le cadre du programme de rachat décidé par le Conseil d'Administration du 9 février 2017. L'annulation de ces actions est intervenue le 31 mai 2017. Le capital social de L'Oréal au 30 juin 2017 s'élève à 111 993 452 euros, divisé en 559 967 260 actions de 0,2 euro chacune.
  • Le 20 avril 2017, L'Oréal a annoncé la nomination de Monsieur Nicolas Hieronimus au poste de Directeur Général adjoint en charge des Divisions. Monsieur Nicolas Hieronimus conserve par ailleurs ses fonctions de Vice-Président Directeur Général de la Division L'Oréal Luxe.
  • Le 2 mai 2017, L'Oréal USA a annoncé l'acquisition des actifs de Four Star Salon Services distributeur de produits destinés aux salons de coiffure dans les états de New York, du New Jersey et du Connecticut. Cette acquisition vient compléter la couverture du territoire américain par l'entité SalonCentric.
  • Le 9 juin 2017, L'Oréal a annoncé avoir reçu une offre d'acquisition irrévocable de Natura Cosmeticos SA pour The Body Shop et avoir engagé des négociations exclusives. Le projet valorise The Body Shop à 1,0 milliard d'euros en valeur d'entreprise et, après consultation des Instances Représentatives du Personnel, reste soumis aux autorisations réglementaires, notamment au Brésil et aux États-Unis.  
  • Le 27 juin 2017, L'Oréal a annoncé la signature du contrat de cession de The Body Shop à Natura. Cette cession reste soumise aux autorisations réglementaires, notamment au Brésil et aux États-Unis.

Évolution des résultats du 1er semestre 2017

Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels ont été effectuées. Le rapport d'examen limité des Commissaires aux Comptes est en cours d'émission.

Rentabilité d'exploitation à 18,9 % du chiffre d'affaires

Compte de résultat consolidé : du chiffre d'affaires au résultat d'exploitation.

L’annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer la norme IFRS 5 sur les activités cédées, au 30 juin 2017. Voir les comptes de résultat consolidé comparés 2016 en annexe.

En millions d'euros30/06/16
Publié2
% CA31/12/16
Publié2
% CA30/06/17% CAÉvolution au semestre
Chiffre d'affaires 12 894,6 100,0 % 25 837,1 100,0 % 13 411,9 100,0 % + 4,0 %
Coût des ventes - 3 561,2 27,6 % - 7 341,7 28,4 % - 3 780,5 28,2 % 
Marge brute 9 333,4 72,4 % 18 495,4 71,6 % 9 631,4 71,8 % + 3,2 %
Frais de R&D - 414,2 3,2 % - 849,8 3,3 % - 425,1 3,2 % 
Frais publi-promotionnels - 3 790,9 29,4 % - 7 498,7 29,0 % - 3 913,5 29,2 % 
Frais commerciaux & administratifs - 2 764,7 21,4 % - 5 607,0 21,7 % - 2 762,4 20,6 % 
Résultat d'exploitation 2 363,6 18,3 % 4 539,9 17,6 % 2 530,4 18,9 % + 7,1 %

La marge brute, à 9 631 millions d'euros, ressort à 71,8 % du chiffre d'affaires soit une réduction de 60 points de base due à l'impact des effets de change au premier semestre.

Les frais de recherche et développement, à 425 millions d'euros, sont en croissance de + 2,6 %. Leur niveau relatif est stable, à 3,2 % du chiffre d'affaires.

Les frais publi-promotionnels ressortent à 29,2 % du chiffre d'affaires, un niveau légèrement inférieur à celui du premier semestre 2016.

Les frais commerciaux et administratifs, à 20,6 % du chiffre d'affaires, sont en forte réduction de 80 points de base par rapport au premier semestre 2016, principalement due à l'impact de la sortie de The Body Shop.

Au total, le résultat d'exploitation, à 2 530 millions d'euros, est en croissance de 60 points de base et s'établit à 18,9 % du chiffre d'affaires.

Résultat d'exploitation par Division opérationnelle

L'annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer la norme IFRS 5 sur les activités cédées, au 30 juin 2017. Voir les comptes de résultat consolidé comparés 2016 en annexe. 

 30/06/16 - PUBLIÉ31/12/16 - PUBLIÉ30/06/17
    
 M€% CAM€% CAM€% CA
Par Division opérationnelle      
Produits Professionnels 338,2 19,6 % 688,6 20,3 % 319,9 18,4 %
Produits Grand Public 1 306,8 21,2 % 2 417,1 20,2 % 1 267,5 19,8 %
L'Oréal Luxe 767,3 21,3 % 1 622,8 21,2 % 970,2 23,4 %
Cosmétique Active 283,3 27,7 % 431,5 23,2 % 303,5 26,7 %
Total des Divisions avant non alloué 2 695,5 21,6 % 5 160,0 20,7 % 2 861,1 21,3 %
Non alloué8 - 309,8 - 2,5 % - 653,9 - 2,6 % - 330,7 - 2,5 %
Total des Divisions après non alloué 2 385,7 19,1 % 4 506,1 18,1 % 2 530,4 18,9 %
The Body Shop - 22,2 - 5,6 % 33,8 3,7 %  
Groupe 2 363,6 18,3 % 4 539,9 17,6 % 2 530,4 18,9 %

Le Groupe L'Oréal est géré par périodes annuelles. De ce fait, les rentabilités d'exploitation semestrielles ne sont pas extrapolables sur l'année.

La rentabilité de la Division des Produits Professionnels a diminué de 19,6 % à 18,4 %.

La Division des Produits Grand Public voit sa rentabilité passer de 21,2 % à 19,8 %.

L'Oréal Luxe connaît une amélioration très forte de sa rentabilité, de 21,3 % à 23,4 %, soit + 210 points de base.

La Division Cosmétique Active reste à un niveau de rentabilité très élevé à 26,7 %, à comparer à 27,7 % au premier semestre 2016.

Résultat net hors éléments non récurrents

Compte de résultat consolidé : du résultat d'exploitation au résultat net hors éléments non récurrents.

L'annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer la norme IFRS 5 sur les activités cédées, au 30 juin 2017. Voir les comptes de résultat consolidé comparés 2016 en annexe. 

En millions d'euros30/06/16
Publié
31/12/16
Publié
30/06/17Évolution au semestre
Résultat d'exploitation 2 363,6 4 539,9 2 530,4 + 7,1 %
Produits et charges financiers hors dividendes reçus 1,8 - 19,3 - 9,9 
Dividendes Sanofi 346,5 346,5 350,0 
Résultat avant impôt et sociétés mises en équivalence, hors éléments non récurrents 2 711,9 4 867,1 2 870,5 + 5,8 %
Impôt sur les résultats hors éléments non récurrents - 684,1 - 1 216,8 - 687,5 
Résultats net des sociétés mises en équivalence hors éléments non récurrents - 0,1 - 0,1 - 
Intérêts minoritaires - 2,4 - 3,0 - 2,8 
Résultat net hors éléments non récurrents, part du groupe9 2 025,4 3 647,2 2 185,8 + 7,9 %
BNPA10 (€) 3,5911 6,4611 3,8812 
Nombre d'actions moyen dilué 564 258 226 564 509 135 563 423 701 

La charge financière nette est proche de 10 millions d'euros.

Les dividendes de Sanofi s'élèvent à 350 millions d'euros.

L'impôt sur les résultats hors éléments non récurrents s'établit à 687 millions d'euros, soit un taux de 24,0 % légèrement inférieur à celui du premier semestre 2016 qui ressortait à 25,2 %.

Le résultat net des activités poursuivies hors éléments non récurrents ressort à 2 185 millions d'euros, en croissance de + 7,9 % par rapport au résultat net hors éléments non récurrents publié au 30 juin 2016.

Le Bénéfice Net Par Action, à 3,88 euros est en progression de + 8,1 % par rapport au premier semestre 2016.

Résultat net

Comptes de résultat consolidé : du résultat net hors éléments non récurrents au résultat net. 

L'annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer la norme IFRS 5 sur les activités cédées, au 30 juin 2017. Voir les comptes de résultat consolidé comparés 2016 en annexe.

En M€ 30/06/16
Publié
31/12/16
Publié
30/06/17 Evolution au semestre
Résultat net hors éléments non récurrents, part du groupe 9 2 025,4 3 647,2

2 185,8 

+ 7,9 %
Éléments non récurrents, dont : - 545,9  - 541,5  - 119,1  
   -   autres produits et charges - 522,3 - 543,7 - 96,2  
   -   effet d'impôts - 23,6 + 2,2 - 22,8  
Impact de l’application de la norme IFRS 5 relative aux activités cédées sur le résultat net part du groupe     - 29,1  
Résultat net part du groupe 1 479,5 3 105,8 2 037,5 + 37,7 %

Après prise en compte des éléments non récurrents et de l'impact de la norme IFRS 5 relatif à The Body Shop, le résultat net part du groupe ressort à 2 037 millions d'euros, en forte augmentation de + 37,7 % par rapport au premier semestre 2016. 

Cash-flow opérationnel et bilan

La marge brute d'autofinancement s'élève à 2 634 millions d'euros, en croissance de + 6,8 % par rapport au premier semestre 2016.

La variation du besoin en fonds de roulement ressort à 362 millions d'euros. Comme chaque année au premier semestre, il augmente de manière sensible, notamment du fait de l'impact sur les créances clients de la saisonnalité d'une partie de notre activité.

Les investissements, à 641 millions d'euros, représentent 4,8 % du chiffre d'affaires.

Le cash-flow opérationnel, à 1 629 millions d'euros, est en très forte croissance à + 23 %.

Après paiement du dividende, rachats d'actions et acquisition de CeraVe aux États-Unis, le flux résiduel ressort à - 1 954 millions d'euros.

Au 30 juin 2017, la dette nette s'établit à 1 492 millions d'euros, à comparer à une dette nette de 344 millions d'euros au 30 juin 2016.    



« Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres L'Oréal. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant L'Oréal, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en version anglaise sur notre site Internet www.loreal-finance.com.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations. »

Contacts L'ORÉAL

Actionnaires individuels et Autorités de Marché
M. Jean Régis CAROF
Tél. : 01.47.56.83.02
jean-regis.carof@loreal.com  

Analystes financiers et Investisseurs Institutionnels
Mme Françoise LAUVIN
Tél. : 01.47.56.86.82
francoise.lauvin@loreal.com   

Journalistes
Mme Stephanie CARSON-PARKER
Tél. : 01.47.56.76.71
stephanie.carsonparker@loreal.com  

Standard
Tél : 01.47.56.70.00


Pour plus d'informations, veuillez consulter les banques, les sociétés de bourse ou les établissements financiers (Code I.S.I.N. : FR0000120321), ainsi que vos journaux habituels ou le site Internet dédié aux actionnaires et investisseurs, www.loreal-finance.com, ou l'application mobile L'Oréal Finance, ou contacter le numéro vert : 0.800.66.66.66 (appel gratuit).


Annexes

Annexe 1 : chiffre d'affaires du Groupe L'Oréal 2016/2017 (en millions d'euros)

 

 2016 132017 14
Premier trimestre :  
Divisions opérationnelles6 352,46 847,8
The Body Shop200,1197,2
Total premier trimestre6 552,47 045,0
Deuxième trimestre :  
Divisions opérationnelles6 143,6 6 564,2
The Body Shop198,5 
Total deuxième trimestre6 342,2 6 564,2
Premier semestre :  
Divisions opérationnelles12 496,0 13 411,9
The Body Shop398,6 
Total premier semestre12 894,6 13 411,9
Troisième trimestre :  
Divisions opérationnelles5 952,2 
The Body Shop200,9 
Total troisième trimestre6 153,2 
Neuf mois :  
Divisions opérationnelles18 448,2 
The Body Shop599,5 
Total neuf mois19 047,8 
Quatrième trimestre :  
Divisions opérationnelles6 468,1 
The Body Shop321,3 
Total quatrième trimestre6 789,3 
Année :  
Divisions opérationnelles24 916,3 
The Body Shop920,8 
Total année25 837,1 


Annexes 2 - 6 :

 
1. À données comparables : à structure et taux de change identiques, voir détails page 2.
2. Au 2e trimestre 2016 et au 1er semestre 2016, le chiffre d'affaires Groupe publié intégrait le chiffre d'affaires de The Body Shop à hauteur de respectivement 198,5 millions d'euros et 398,6 millions d'euros.
3. L'annonce, le 27 juin 2017, de la signature de la cession de The Body Shop conduit à appliquer la norme IFRS 5 sur les activités cédées, au 30 juin 2017. Voir les comptes de résultat consolidé comparés 2016 en annexe.
4. Chiffre d'affaires sur nos sites en propre + estimation du chiffre d'affaires réalisé par nos marques correspondant aux ventes sur les sites e-commerce de nos distributeurs (donnée non auditée) ; progression à données comparables.
5. Au 1er juillet 2016, l'activité du Travel Retail asiatique de la Division des Produits Grand Public, qui était précédemment comptabilisée en Europe de l'Ouest, a été rattachée à l'Asie, Pacifique. Tous les historiques ont été retraités pour tenir compte de ce changement.
6. Formule qui protège les ponts de kératine au sein du cheveu.
7. Génération née entre 1980 et 2000.
8. Non alloué = Frais centraux Groupe, recherche fondamentale, stock-options, actions gratuites et divers. En % du chiffre d'affaires du total des Divisions.
9. Le résultat net hors éléments non récurrents, part du groupe, exclut les plus ou moins-values sur cessions d'actifs à long terme, les dépréciations d'actifs, les coûts de restructuration, les effets d'impôts et les intérêts minoritaires. Au 30 juin 2017, il s'agit du résultat net hors éléments non récurrents des activités poursuivies.
10. Bénéfice net dilué par action, hors éléments non récurrents, part du groupe.
11. Publié au 1er semestre 2016 et au 31 décembre 2016.
12. Bénéfice net dilué par action des activités poursuivies, hors éléments non récurrents, part du groupe.
13. Au 2e trimestre 2016 et au 1er semestre 2016, le chiffre d'affaires Groupe publié intégrait le chiffre d'affaires de The Body Shop à hauteur de respectivement 198,5 millions d'euros et 398,6 millions d'euros.
14. Au 1er trimestre 2017, le chiffre d'affaires Groupe publié intégrait le chiffre d'affaires de The Body Shop à hauteur de 197,2 millions d'euros.
 

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE D'INFORMATION FINANCIÈRE SEMESTRIELLE

Les présentations sont disponibles :

- sur le site www.loreal-finance.com dans la rubrique Présentations & Webcasts > Résultats Semestriels,

- dans l'application mobile L'Oréal Finance dans la rubrique Actualités > Evénements.